• Août 2014 KR 60 WDS 22280+5742 dans Céphée

    Krueger 60AB est un couple remarquable dont la caractéristique principale est sa grande proximité au soleil. En effet, le couple figure au 29ème rang des étoiles les plus proches de nous, avec un éloignement de 13,1AL. Une aubaine puisque son mouvement orbital nous apparait dans de meilleure conditions, avec un écartement significatif de l'ordre de 2 secondes d'arc en moyenne, pour une période de seulement 44,7 ans. Autant dire qu'entre deux observations distantes de quelques années sont mouvement est nettement perceptible. On estime aujourd'hui bien connaitre son orbite (Grade 2), celle ci étant observée depuis 1890, soit un peu moins de trois révolutions complètes.

    Le couple AB a été découvert en 1890 par S. W. Burnham à la grande lunette de 36 inchs de l'observatoire de Lick. Cette découverte est postérieure à une première découverte du couple AC par A. Krueger, peu de temps avant, dans un instrument plus modeste à Helsinki. La postérité à retenu l'appellation "KR" pour les deux paires.

    Notre paire principale KR   60AB est animée d'un mouvement propre remarquable de 0,86 secondes d'arc par an dans la direction PA 246°. Ce mouvement propre est parmi les plus élevé connu. Un véritable bolide dans le ciel, ou plutôt un double bolide puisque, bien sûr, ce sont les deux composantes A&B qui "voyagent" ensemble à cette vitesse apparente élevée. La composante C ne partage pas avec A&B ce mouvement propre important, ce qui demontre qu'elle n'est pas rattachée à la paire principale.

    KR   60AB mérite qu'on la détaille encore en comparant la distance des deux composantes à l'échelle du système solaire. La figure ci-après nous aide dans cette comparaison. Si l'on imagine KR   60B orbiter autour du soleil, elle se situerait juste en deçà de l'orbite se Saturne.

    Août 2014   KR   60   WDS 22280+5742 Céphée

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Notre paire est constituée de deux naines rouges , étoiles intrinsèquement peu lumineuses dont les magnitude apparentes sont respectivement de 9.8 et 11.4

    L'étoile B est une variable, qui montre des sursauts de luminosité brusques et violents. L'illustration proposée ci après est extraite de l'ouvrage "Burnham's Celestial Handbook" écrit par Robert Burnham (à ne pas confondre avec S. W. Burnham, le grand observateur américain d'étoiles doubles évoqué plus haut dans l'article).

     Août 2014   KR   60   WDS 22280+5742 Céphée

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    En 2014, le couple ne se présente pas de la meilleure manière puisque l'écartement est de 1,4" d'arc. Il reste néanmoins séparable dans un instrument puissant.